Lundi 23 Octobre 2017
uk fr es
Les grottes mystérieuses du Sultanat d'Oman et les léopards d'Arabie par Antoine Gigal
les grottes du sultanat d oman

De très rares et précieuses merveilles se trouvent dans un de mes endroits préféré de la péninsule arabique: dans le magnifique Sultanat d'Oman qui est encore préservé: non seulement le vautour égyptien et les gazelles de montagne mais aussi les derniers léopards d'Arabie (Panthera pardus Nimr), principalement dans les montagnes du Dhofar, dans le Sud. Même si dans le sultanat, on a déjà beaucoup fait pour protéger cette espèce si élégante et raffinée, il n'y a plus hélas que quelques léopards adultes qui restent et la plupart dans la belle réserve naturelle de Jabal Samhan...

gigal egypt

Et je me plais à penser que le magnifique léopard d'Arabie, dans le passé largement répandu dans toute la péninsule arabique y compris dans le Sinaï égyptien, a fini par choisir l'endroit le plus sauvage et le meilleure d' Oman, non seulement pour survivre mais pour bénir à jamais ses montagnes... Ce genre de léopard est enchanteur pour vos yeux et même lorsque vous ne pouvez pas l'apercevoir, sa présence discrète quelque part dans la nature est un avant-goût du paradis... Je sais que l'emblème national d'Oman est un poignard khanjar avec des épées, mais pour moi son armoirie secrète est ce léopard avec ses étonnants yeux verts d'opale ...

gigal research
gigal research

Comme ce léopard bénit cette terre,cela ne devrait pas être une surprise qu' Oman contienne des choses mystérieuses, extraordinaires et inattendues... Par exemple, la seconde plus grande grotte souterraine du monde, et pas la seule conséquente dans le Sultanat... L'une des plus grande merveille de la nature:la grotte "Majlis Al djinns » où il est dit que «jusqu'à 12 Boeing 727 peuvent être contenu" à l'intérieur !

Désireux de visiter la grotte de Majlis Al djinns, vous aurez besoin de conseils de professionnels même si vous êtes un expert spéléologue, non seulement pour l'accès difficile ( nécessité de 200m de corde spécialisée pour descendre), mais aussi pour savoir comment respecter le fragile écosystème particulier à cette grotte.

gigal research
La grotte d'El Jinn

Cette grotte est située sur le plateau de Selma à 1.380 mètres au dessus du niveau de la mer et si vous connaissez mon travail, vous comprendrez que cette donnée est la plus importante pour moi parce que ça aurait pu être un bon abri dans le passé. On n'a pas encore élucidé un fait très mystérieux: comment une telle grotte géante (avec son prolongement souterrain de 11,5km de grottes à proximité) s'est formée dans ce Plateau Selma qui est trop petit (20 km ²) pour recueillir de grande quantité d'eau de pluie... C'est pourquoi j'étais tellement intéressée à visiter ce lieu pour mes recherches. Certains experts ont dit qu'elle aurait été formée il ya même plusieurs millions d'années, lorsque la géologie locale était différente... La dernière période humide à Oman a culminé il ya environ 7000 ans, puis le processus de formation de grotte est devenu beaucoup plus lent.

gigal research

Imaginez que le plafond est à 120 m de haut, comme la hauteur d'un immeuble de 30 étages et que la superficie de la chambre est de58.000 m², mesurant environ 310 mètres par 225 mètres, le volume est d'environ 4.000.000 mètres cubes... Je suis certaine aussi pour différentes raisons que des chambres existent en dessous encore, même si des débris importants bloquent le passage...

Parmi les autres grottes intéressantes à Oman il y a dans le massif de Jebel Akhdar: Kahf Huti ou Hoota (la plus longue grotte connue à Oman, qui s'étend jusqu'à cinq kilomètres) et plusieurs grottes à Jebel Bani Jabir, la grotte: Kitam, près d'Ibri qui contient de rares fleurs et des fibres de cristaux de gypse qui bougent avec les mouvements d'air comme des cheveux formés par l'eau de pluie...

gigal research
Al Hoota cave

La grotte Al Hoota contient un riche ecosystème qui comprend deux lacs, l'un est un petit lac au nord et l'autre est un lac central. Vous pouvez voir la grotte dans des nuances de rose et d'or, et des structures qui ont évoluées au fil de millions d'années: les stalactites et les stalagmites. Le lac souterrain est estimé contenir 30.000 m³ d'eau. Le lac principal est de 800 m de long et de 10 m de large, avec une profondeur maximale de 15m, où vous pouvez trouver les rares poissons aveugles "garra barreimiae". Cette grotte recèle plus de 100 espèces animales, y compris des chauves-souris, des coléoptères endémiques et bien d'autres espèces intéressantes. Cette grotte est estimée avoir plus de 2 millions d'années et il y a beaucoup de ramifications depuis le tunnel principal et jusqu'ici seulement 5 km ont été tracés par des spéléologues expérimentés ! Mais une partie de cette grotte est développée pour les touristes avec des lumières télécommandées.

gigal research
Karstic Sinkhole in Oman

Il y a aussi beaucoup de gouffres intéressants qui sont les ouvertures naturelles à la surface et qui conduisent à des grottes, ils font souvent partie d'une grotte dont le plafond s'est effondré. C'est très intéressant pour cartographier depuis l'extérieur le réseau souterrain ...

gigal research
Mont Hajjar

Je suis heureuse de faire des comparaisons entre certains plateaux de la région avec celui de Giza que je connais par cœur et à retrouver la moindre trace de systèmes hydrauliques antiques et des technologies du passé qui ont permis la survie et toute amélioration ancienne pour la vie quotidienne et l'énergie, tous les processus et la technologie qu'ils utilisaient en harmonie avec la nature...

Mazoon: un autre nom utilisé pour la région, est dérivé du mot muzn, ce qui signifie: nuages lourds qui transportent l'eau abondante : une fois de plus nous sommes confrontés à une ancienne région qui était très verte dans le passé comme à Giza...

Il est intéressant de noter que la grotte des djinns a été découverte par un scientifique en 1973, "accidentellement" grâce à un dessin d'un vieux manuscrit datant du troisième siècle de notre ère trouvé dans une bibliothèque à Los Angeles et que ce texte décrivant des faits féeriques passionnants cela incita le chercheur à monter une expédition... Je procède un peu pareillement, sauf que les textes que je consulte sont beaucoup plus vieux et en égyptien ancien et que je suis sur le terrain en Egypte pratiquement en permanence depuis des années ...

gigal research

Il y a aussi des tablettes sumériennes antiques de plus de 4000 ans qui se réfèrent à un pays appelé Magan ou Makan, un nom censé êtrela région des anciennes mines de cuivre et de diorite d'Oman et un texte autour de 1800 avant JC mentionne même une cargaison de 20 tonnes en provenance de «Magan" et décrit "Dilmun et Magan» comme des pays «au delà de la mer la plus au sud» (Dilmun a été identifié comme Bahreïn par l'archéologue Bibby qui a passé 25 ans à étudier le Golfe). Pour moi, si nous croisons l'étymologie du nom «Makan» avec l'ancien égyptien, le résultat est: "La Place", "Le socle réceptacle" et peut se référer plus précisément à un plateau intéressant pour son contenu souterrain...

Les premiers colons d'Oman étaient des pasteurs néolithiques et des gens de la mer qui ont travaillé les routes commerciales de la Mésopotamie jusqu' à la vallée de l'Indus. Au nord de la confluence d'un petit cours d'eau et de Wadi al Hijr, il ya des «tours» en pierre, des structures qui sont très représentatives du premier âge de bronze dans la péninsule d'Oman. Une des tours a été entièrement fouillée et il a été déterminé qu'elle a été construite entre 2595 avant JC et 2465 avant JC. 21 tombes du 3ème millénaire sont alignées sur une crête rocheuse qui se démarque dans le superbe paysage montagneux du Jebel Misht au nord et sont dans un bon état de conservation, c'est là, la collection la plus complète de nécropoles du 3ème millénaire avant JC dans le monde et c'est un patrimoine mondial protégé.

gigal research
El Ayn, Oman.

Pour l'archéologie, la géologie: Je suis sûr qu' Oman a des secrets exceptionnels qui n'ont pas encore été découverts, et probablement dans les coins les plus reculés de ce magnifique Sultanat: seuls quelques rares léopards connaissent déjà ce qui est encore caché à notre vue ... Un chemin se dégage pour moi pour y rester plus longtemps dans l'avenir ...

Textes et Photos ©AntoineGigal2013

Gigal Research 2013 - 2015